Ep 60 - Consolations. Christophe André.

Ep#60 - CONSOLATIONS, CELLES QUE L'ON DONNE ET CELLES QUE L'ON REÇOIT.
Christophe André.

Abonnez-vous pour recevoir les nouveaux épisodes !

Une femme écrivait “La voix de Christophe est comme un câlin”. Je confirme, elle apaise et ses propos consolent.

Quelle chance j’ai eu de pouvoir interviewer Christophe André et quel bonheur de pouvoir publier cet épisode le jour de la sortie de son livre Consolations illustrées. Illustrées de 80 tableaux, une pure merveille.

Ce podcast est à écouter et à partager sans modération. Puisse-t-il vous consoler, vous donner quelques clés pour apporter de la douceur dans votre vie, un peu plus de bonheur, des consolations, des auto-consolations dans les moments de désolations.

On a tous connu, on connait et on connaitra toujours des moments de désolation tant qu’on est en vie, les consolations et les auto-consolations sont donc indispensables tous les jours. Un jour, nous consolons, le lendemain, nous sommes consoles.

Comment consoler ? L’art de la consolation ? Le kairos, les bonnes paroles aux bons moments. Pourquoi est-elle parfois si difficile à donner ou à recevoir ? Christophe André nous explique tout cela en s’appuyant sur son vécu et celui de ses patients. L’importance des petits et grands bonheurs pour traverser les orages. L’importance aussi de ne pas se laisser glisser et sombrer dans la morosité, l’amertume, la désolation mais d’avoir l’esprit du débutant et essayer des petites choses pour rebondir, sortir la tête de l’eau. Il y a cette idée de mouvement, d’action, de décision et d’effort en quelques sortes mais un effort fécond, un effort agréable. La maladie, le deuil, le handicap sont de grands pourvoyeurs de souffrances et de désolations. La consolation ne neutralise pas la peine, elle ne la nie pas non plus. Christophe écrit : « Consoler, c’est savoir et accepter que nos paroles ne soulagent qu’imparfaitement la peine ; mais c’est aussi souhaiter que cette peine ne soit pas vécue dans la solitude. La consolation est un acte de présence aimante, même si elle est parfois impuissante. »

Christophe nous parlera aussi de son cancer, du choc de l’annonce, de la peur des journées de contrôle, de la méditation qui l’aide au quotidien. Je vous invite à vous laisser bercer par sa voix consolatrice. 

Liens utiles de Christophe